Comment les méthodes PEAT ont changé ma vie et fait de moi une praticienne ?

J’utilise une méthode qui est encore peu connue en France : la méthode P.E.A.T. Elle est à la fois récente et inventée par quelqu’un qui ne cherche pas vraiment à en faire commerce. Pourtant quand j’en ai eu vent, j’ai eu comme un coup de cœur. C'est un peu la genèse de cette découverte que je vais vous raconter ici. En août 2018, une amie chère m’a donné le petit coup de pouce pour croire en mon rêve inavoué : « Je te verrai bien thérapeute » m’a-t-elle dit. J’ai senti mon cœur s’ouvrir. C’est, je crois, la phrase qui m’a aidé à croire en moi… C’était décidé, j’allais embrasser ce nouveau métier. J’en rêvais depuis deux ans, sans oser. Thérapeute, c’est un bon début. Insuffisant pour ouvrir un cabinet néanmoins… Je restais à l’écoute des signes. Quelle allait être mon approche ?

 

J’ai reçu une première réponse après une conférence d’Isabelle Padovani. J’avais entendu lors de cette soirée que sur Terre, la Dualité était la règle, l’Unicité l’exception. Ma tête acceptait ce fait, mon cœur en revanche ne s’y faisait pas du tout.

 

Le lendemain, un heureux hasard m’apportait cette phrase « De la Dualité à l’Unité intérieure ». Il était donc possible de s’affranchir de la séparation inhérente à notre monde et de vivre autre chose ! Il se trouve que ce slogan était celui d’une formation, ma future formation et je ne le savais pas encore. J’ai ouvert le programme, je l’ai dévoré et j’ai adhéré totalement au contenu. Il était comme taillé sur mesure. C’est ainsi que j’ai décidé de me former à la méthode P.E.A.T. en octobre 2018.

 

 

P.E.A.T., en anglais, signifie Activation et Transformation des Energies Primordiales. Cet acronyme a été donné dans les années 2000 par Živorad Mihajlović Slavinski, le psychologue et chercheur spirituel serbe au terme de 60 années de quête. Son objectif : créer des outils très rapides et efficaces adaptés à la vitesse actuelle de notre XXIème siècle et ainsi permettre le développement personnel et l’évolution spirituelle de ceux qui le souhaitent.

 

Le système P.E.A.T. est arrivé en France en 2012 grâce à Danielle Soleillant, la représentante pour la francophonie.

 

De la dualité à l'unité intérieure

Le premier fondement du système P.E.A.T. est issu de la tradition orientale : notre monde est bipolaire. Tout est polarisé. Ainsi, nous avons la nuit et le jour, la vie et la mort, la pluie et le soleil, etc. L’être humain en arrivant sur terre, voit son Unité initiale également déchirée en multiples polarités : « amour – rejet », « être – faire », « parler – se taire », pour n’en citer que quelques uns. Nous fonctionnons grâce à de nombreuses autres polarités encore. Elles sont inconscientes et pilotent notre vie malgré nous. Nous répétons alors involontairement nos erreurs.

 

 

 

« Ce que j’aime dans cette méthode, c’est qu’il est proposé de dépasser la donnée de base : nous sommes soumis à la Dualité et nous sommes nous-mêmes dualités. Le sytème P.E.A.T. permet ainsi d’intégrer nos polarités pour éviter que nous alternions perpétuellement l'une et l’autre, sans liberté de choisir. »

Yannick Guennou thérapeute Carcassonne PEAT thérapie brêve dualités polarités unité intérieure

Zivorad Mihajlović Slavinski a découvert que nous avons tous un couple de polarités originel, en quelque sorte notre code personnel, qui une fois intégré va radicalement transformer notre vie. J’ai testé et j’ai pu fusionner « seule – connectée avec l’autre » et c’est un autre pan de ma vie qui s’est ouvert.

 

Pour illustrer cette notion de couple de polarités fondamental, imaginons une femme qui présente le code « amour – liberté ». Cette femme peut fonctionner, malgré elle, de deux manières différentes :

  1. En couple et amoureuse, au bout d’un certain temps, elle pourra avoir l’impression que son compagnon l’étouffe ou cherche à la contrôler. Elle va finir par rompre pour retrouver sa liberté.

  2. Devenue célibataire, elle va se sentir heureuse de sa liberté retrouvée. Puis l’amour va recommencer à lui manquer et elle va chercher de nouveau l’amour. Alors, elle va se mettre en couple jusqu’à la phase suivante…

Cette situation peut ensuite se répéter de nombreuses fois de manière totalement inconsciente et involontaire, ses actions étant dictées par ce couple de polarités originel. Une fois l’intégration des polarités faite, la personne va pouvoir vivre en même temps les deux pôles et se sentir amoureuse et libre, pour reprendre l’exemple. La personne va pouvoir également alterner d’une polarité à une autre avec plus de douceur et de fluidité, en étant plus proche de son axe.

  

L’ayant expérimenté moi-même, j’ai trouvé cela incroyable ! Je vous assure que j’ai changé de paradigme de croyances. C’est une évolution de conscience qu’offre P.E.A.T.

 

Des processus pour s’affranchir du contrôle par le mental et ses croyances inconscientes

Yannick Guennou thérapeute Carcassonne mental croyance limitante gestion émotions PEAT

Le deuxième fondement de la méthode s’intéresse au mental ou à l’ego, selon comment il est nommé, ainsi que le dit Eckhart Tollé, « Le mental est un écran opaque de concepts, d’étiquettes, d’images, de mots, de jugements qui empêchent toute vraie relation. Vous croyez être votre mental, et c’est lui qui se sert de vous ».

 

Živorad Mihajlović Slavinski complète cette pensée en disant que le mental maintient toutes nos expériences par quatre éléments : image mentale, émotions, sensations physiques et une pensée-croyance.

 

 

Le système P.E.A.T. propose de dissoudre les expériences difficiles de nos vies en agissant sur ces quatre dimensions. Elle agit en même temps sur nos croyances limitantes créées par le mental. En effet, elles s’adossent à chaque vécu qui a suscité des émotions. C’est d’autant plus vrai quand nous sommes jeunes et que les connexions entre le cerveau archaïque et le cortex préfrontal ne sont pas matures. Nous vivons une expérience plus ou moins difficile et nous en tirons une conclusion qui passe ensuite dans l’inconscient. Notre famille nous transmet elle aussi, sans s’en rendre compte, une foule de croyances qui peuvent être lourdes à porter, voire délétères pour notre bien-être.  

 

C’est ainsi, qu’au fil de notre vie, nous pouvons arriver à penser qu’il faut souffrir pour obtenir quelque chose, que l’on n’est pas digne d’amour ou qu’il faut aller mal pour attirer l’attention. La prise en compte de notre fonctionnement duel va enrichir la compréhension de la mécanique du mental. Dans les processus P.E.A.T., l’alternance entre deux pôles - positif et négatif - accélère la dissolution de l’expérience difficile et permet de vider toutes les croyances inconscientes qui sont associées aux vécus passés et qui s’activent dans le présent.

 

« Je peux maintenant parler de ce que j’ai vécu ou y penser avec calme.

Un calme différent d’une coupure émotionnelle

 ou un refoulement à visée de protection ».

 

C’est cette double approche qui permet de traiter un traumatisme - deuil, violences physiques, obstétricales, sexuelles ou psychiques, séparation, abandon, etc. - ou une phobie en une séance. Je l’ai expérimentée sur moi-même et l’apaisement qui se crée n’a pas de prix.

 

 

 

Quand les charges émotionnelles font barrière à l’Unité intérieure

Yannick Guennou praticienne Carcassonne PEAT gestion émotions croyances limitantes polarités unité dualité

Lorsque nous ressentons une vive émotion dans une situation de vie, elle va se cristalliser en nous comme charge émotionnelle.

 

Chaque fois qu’une situation de la vie quotidienne présente une similitude avec l’événement source, elle réactive l’émotion initiale et de nouvelles charges s’ajoutent aux premières.

 

Cet effet d’accumulation aura pour conséquence de maintenir la distance avec cette part de nous-mêmes. Il en est de même au sein du ou des couple(s) de polarités qui entre(nt) en jeu.

 

Avant de réintégrer les événements difficiles et fusionner les polarités, il est souvent nécessaire de libérer les charges émotionnelles. Le sytème P.E.A.T. procède alors comme un grand coup de balai. C’est la partie « Activation des Energies Primordiales » de l’acronyme, la « Transcendance » de ses mêmes énergies se réalisant lors de l’intégration des polarités.

 

Parfois les charges sont tellement importantes ou l’émotion n’a vraiment pas eu voix au chapitre dans notre vie, qu’il en devient difficile de dire de quelle émotion il s’agit. Qu’est ce que je ressens au juste : de la colère, de la tristesse, de la honte ? Tout ce que je sais, c’est que j’ai la gorge serrée, une boule au plexus solaire. Ces sensations physiques sont une porte d’entrée aussi efficace pour la libération des charges émotionnelles contenues.

 

La stimulation de sept points de conjonction de méridiens et la respiration en conscience permettent que la libération d’une charge émotionnelle se fasse en très peu de temps. Nul besoin de se rappeler et de revivre la situation initiale. L’émotion qui était contenue parfois depuis très longtemps est reconnue, dans certains cas volontairement amplifiée pour être traversée et libérée.

 

En séance, ma surprise est chaque fois intacte quand je constate que la charge émotionnelle est évacuée au terme du processus d’une ou deux minutes, y compris pour une émotion très intense.

 

L’avantage de P.E.A.T., c’est qu’il est possible de commencer un processus de fusion des polarités, de l’interrompre car une charge émotionnelle remonte à la surface et a besoin d’être libérée, puis de reprendre.

 

Pour les personnes très mentales qui rationalisent beaucoup, il est même possible de « jouer un tour au mental » pour l’apaiser, leur permettre de prendre du recul sur des situations maintes fois analysées. Ces personnes peuvent ensuite entrer dans les processus d’intégration des polarités et/ou de libération des émotions.

 

Expérimenter les outils P.E.A.T. permet de se reconnecter avec son Unité intérieure. Vous repartirez plein de joie, de sérénité. Il y a un fort sentiment de bien-être qui est dû à la transformation psycho-émotionnelle qui s’est opérée. Ce que j’ai pu ressentir à l’issue de mes séances P.E.A.T. me rappelle mon sentiment incroyable de communion avec la nature quand je contemple un paysage magnifique accompagné d’un être cher.


Écrire commentaire

Commentaires: 0